• Voyage d’étude à la Bergerie de Villarceaux (2021)

Dans le cadre du séminaire « politiques et récits de la transition écologique », les étudiantes et les étudiants de la promotion Alain Turing (2022) ont passé 10 jours à la Bergerie de Villarceaux, une ferme expérimentale située dans le Vexin français.

Le séminaire était organisé avec le Centre d’écodéveloppement de Villarceaux. Ce voyage d’étude a été l’occasion pour eux de travailler en partenariat avec des élèves géographes de la Faculté de Nanterre sur les enjeux de la gestion de l’eau en zone agricole. Après une première phase de rencontres avec les acteurs publics et privés impliqués, les élèves ont réalisé des études de terrain sur différentes thématiques : développement de nouvelles filières agricoles, cartographie des acteurs, enjeux d’accès à la ressource… Cette approche pédagogique, aboutissant à la rédaction d’un dossier de préconisation, permet de développer des compétences analytiques et synthétiques recherchées dans de nombreux secteurs professionnels.

  • Workshop « Le vent et le dérèglement climatique » à Dunkerque (2019)

En décembre 2019, un atelier a été organisé par les enseignantes et enseignants de la majeure PES en partenariat avec le Learning Center Ville Durable, l’association Virage Énergie, et les enseignantes et enseignants du master EGEDD (Economie et gestion de l’environnement et du développement durable) de l’Université du littoral et de la Côte d’Opale.

En lien avec l’exposition du LCVD sur le thème du vent, les étudiantes et les étudiants ont suivi durant une semaine un programme de visites et d’ateliers pour comprendre et observer les impacts du vent, de la transition énergétique et du dérèglement climatique sur le territoire du Dunkerque. Le vent peut être appréhendé à la fois comme une source énergétique (rencontre avec un responsable de la communauté urbaine de Dunkerque en charge de l’énergie éolienne), et comme un élément façonnant pour les paysages (analyse de l’aménagement de la ville et visite du cordon dunaire). Un atelier de beach combing a permis de rassembler et d’analyser les objets proches ou lointains rapportés par les marées et le vent dans la laisse de mer, avec un focus sur les plastiques et microplastiques.